CARTE ET PLAN DE TERRES-DE-HAUTE-CHARENTE ROUMAZIèRES-LOUBERT: Services, équipements et population de Terres-de-Haute-Charente Roumazières-Loubert, code postal 16270

Terres-de-Haute-Charente Roumazières-Loubert

Carte de Terres-de-Haute-Charente

Terres-de-Haute-Charente Roumazières-Loubert est un quartier de la ville de Terres-de-Haute-Charente (Charente) en région Poitou-Charentes. Le quartier Roumazières-Loubert comptait une population de 2,522 habitants en 2012 et en 2015 la population est passée à 2,494 habitants, soit une différence de -28 habitants en 3 ans.

Le plan de Terres-de-Haute-Charente Roumazières-Loubert, ci dessous, permet de repérer les équipements et service dans le quartier et à proximité. On peut y localiser les écoles, les équipements sportifs, les piscines à Terres-de-Haute-Charente Roumazières-Loubert et dans les quartiers et commune proches.

Le plan du quartier Roumazières-Loubert reprend aussi la délimitation géographique du quartier.

Le plan détaillé du quartier Roumazières-Loubert ci-après situe les contours du quartier (en bleu) dans l'espace de la commune de Terres-de-Haute-Charente (superficie grisée). Celà permet, au premier coup d'oeil, d'appréhender le rapport en superficie du quartier Roumazières-Loubert par rapport à la superficie de Terres-de-Haute-Charente . Le plan permet aussi de localiser précisément Roumazières-Loubert au sein de la ville.


Les autres sections du quartier Roumazières-Loubert sont :

Section du quartierPopulation
Roumazières-Loubert Roumazières-Loubert2,522 habitants

Plus bas vous avez un tableau des 20 villes les plus proches de Roumazières-Loubert.

Département 16270 : Charente.

Liste des communes du département Charente

Voir aussi :
cartes mairie Itinéraires sport radars Charente Nouvelle Aquitaine Superficie Plan Population Collèges

Trouver une piscine à Roumazières-Loubert (Terres-de-Haute-Charente )

Situer les environs du quartier de Terres-de-Haute-Charente Roumazières-Loubert


Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Sites touristiques à Roumazières-Loubert

Si vous voyagez à Roumazières-Loubert, quelques sites touristiques, monuments, restaurants à visiter :


LE CONFOLENTAIS PAYS D'ART ET D'HISTOIRE

Le territoire confolentais peut compter sur de nombreuses ressources : un patrimoine bâti, notamment rural, préservé et reconnu grâce à un inventaire, ainsi qu'un patrimoine naturel protégé à l'image de la vallée de l'Issoire, classée zone Natura 2000. Grâce à ses atouts, le territoire a obtenu le label national "Pays d'Art et d'Histoire" en novembre 2008. Ce label géré par le service Patrimoine, lui donne l'opportunité de mener des actions de valorisation du patrimoine et de sensibilisation auprès de la population et des touristes. Le territoire confolentais est également intégré dans un réseau national qui compte plus de 190 territoires labellisés. Tout au long de l'année, le Pays d'Art et d'Histoire organise des visites guidées, des ateliers pour les enfants, des conférences, des spectacles ou des expositions sur l'ensemble de son territoire. Il participe également aux grandes manifestations régionales et nationales. Vous pourrez découvrir les villages du Confolentais et les bâtiments clés de leur histoire au travers de visites thématiques variées.

Thème du site :
Ville ou Pays d'art et d'histoire#Ministère de la Culture|Petites cités de caractère#Petites cités d

Adresse :
8 rue fontaine des jardins Communauté de Communes de Charente Limousine 16500 Confolens

Contact :
LE CONFOLENTAIS PAYS D'ART ET D'HISTOIRE
Téléphone : +33 5 45 84 14 08
Email : celine.deveza@charente-limousine.fr
Site web : http://www.charente-limousine.fr/

PRIEURE SAINT JUSTINIEN

Commentaire historique : Selon la légende, l'église aurait été fondée par Charlemagne. Le prieuré est mentionné en 1153 dans le cartulaire de Charroux dont il dépendait. L'église présente plusieurs périodes de construction. Du 12e siècle semblent dater le chevet, le clocher, l'élévation sud et la façade. La chapelle Saint-Jean, ou chapelle d'Ordière, construite au sud, date du 15e siècle, et l'arcade d'accès porte un blason représentant une " gerbe d'or ", blason que l'on retrouve sur sa porte ouest et sur la porte de l'escalier du château d'Ordière. La voûte et le mur nord de la nef se sont effondrés en 1720 et ont été reconstruits au cours du 18e siècle. De 1787 à 1791, de nouveaux travaux sont faits à l'église par Jean Mas. Le pavé de la nef est posé à ce moment, mais les pavés anciens sont laissés autour des fonts baptismaux. A la fin du 19e siècle, la nef est couverte d'une voûte en brique et le clocher est réparé. En 1835, la sacristie se trouvait au nord du choeur. Elle a été détruite en 1930 en même temps que les halles qui se trouvaient à proximité. Une nouvelle sacristie a été construite au sud de la chapelle. Quant au logis primitif du prieuré, il ne semble pas antérieur au 15e siècle. De cette même période doit dater la tour défensive de l'entrée. Le logis a été prolongé au sud au 19e siècle. Divers corps de bâtiments à fonction agricole se sont ajoutés à l'ensemble au 19e siècle, certains peut-être sur les fondations de bâtiments plus anciens. Le logis du prieuré a été transformé en auberge au milieu du 19e siècle. Datation(s) principale(s) : 12e siècle ; 15e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle Description Commentaire descriptif : L'église est constituée d'un vaisseau à fausse voûte en berceau en brique couverte d'un toit à longs pans en tuile creuse, d'un clocher, situé sur la travée droite du choeur couvert d'un toit en pavillon, d'une abside voûtée en cul-de-four et couverte d'une croupe ronde en pierre calcaire. La façade ouest est masquée dans sa partie inférieure par un corps de bâtiment. Elle est percée d'une baie centrale couverte en plein cintre soulignée d'un bandeau reposant sur des modillons. La façade est épaulée de trois contreforts constitués de colonnes adossées, un à chaque angle et un au centre de la façade (ce dernier n'est visible qu'à l'intérieur des dépendances du prieuré plaquées sur la façade de l'église). Ces contreforts d'angle ont la particularité de former un angle à mi-hauteur. Le chevet est percé de 3 baies. Il y subsiste deux chapiteaux à décor géométrique. L'élévation sud a conservé 3 travées avec des colonnes-contreforts identiques à celles de la façade. L'élévation nord est percée de 2 fenêtres et d'un portail latéral, tous couverts en plein cintre et sans décor. La nef est composée de 6 travées inégales. Le choeur est précédé d'un arc triomphal en plein cintre reposant sur des colonnes à chapiteaux au décor géométrique. Le choeur est éclairé de baies en plein cintre très ébrasées à gradins. La baie sud n'existe plus ayant été remplacée par une arcade permettant l'accès à la chapelle portant un blason. Cette dernière a 3 travées dont 2 sont accolées à la nef et la 3ème au choeur. Elle a conservé un lavabo en pierre à droite de l'autel. Elle est voûtée d'ogives. Elle communique avec la sacristie et avec l'extérieur à l'ouest. Cette dernière porte a un linteau à accolade avec un blason semblable à celui de l'arcade d'accès. Le logis et les dépendances qui l'accompagnent sont implantés à l'ouest de l'église. Les différents corps de bâtiments du prieuré situé à l'ouest de l'église sont sur le côté est de la cour, close d'un portail au nord et ponctué d'une tour défensive à l'angle nord-ouest sur laquelle s'appuie une dépendance. Du logis primitif a été conservé la tour de l'escalier polygonale extérieurement et circulaire intérieurement. La porte d'accès à l'escalier a des montants moulurés et un linteau trifolié avec un blason martelé. La tour possède 2 meurtrières par étage et deux fenêtres moulurées par niveaux. Elle est couverte en toit conique. Les portes desservant les étages ont des montants moulurés, la porte du grenier est ornée d'une accolade et d'un blason. Il n'existe aucune cheminée d'origine. La tour à l'angle nord-ouest de l'entrée a conservé des meurtrières sur ses 3 niveaux. L'entrée est un portail à porte charretière en plein cintre et une porte piétonne rectangulaire. La seule dépendance en face du logis a un pilier central en pierre et pourrait être un cellier. Devant sa façade est un puits de grandes dimensions. Un fournil est accolé au sud du logis. Il contient un four à pain et une buanderie. Un poulailler et un hangar complètent l'ensemble au sud. Dans l'ancien jardin du prieuré, situé au sud de l'église et à l'est du logis, se trouvent un puits et une fosse de forme carrée maintenue par des murs en maçonnerie. Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; moellon ; enduit Matériau(x) de couverture : tuile creuse ; calcaire en couverture Parti de plan : plan allongé Type et nature du couvrement : fausse voûte en berceau ; cul-de-four ; voûte d'ogives Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe ronde ; toit conique Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie Technique du décor : sculpture Représentation : ornement géométrique ; armoiries ; ornement architectural ; accolade Précision sur la représentation : Les chapiteaux du choeur et du chevet ont un décor géométrique. Intérêt de l'oeuvre Date(s) et nature de la protection MH : 1984/12/05 : inscrit MH Précisions sur la protection : Eglise Saint-Justinien (cad. E 1093) : inscription par arrêté du 5 décembre 1984.

Adresse :
Le Bourg 16350 Benest

Contact :
PRIEURE SAINT JUSTINIEN
Téléphone : +33 5 45 31 80 39

ECHELLE 1.1 AFFLEUREMENT DE CHRISTOPHE GONNET

Echelle 1.1 « Effleurement et Affleurement ». Créations de Christophe GONNET, juin 2008, en résidence sur le territoire du Pays Horte et Tardoire. « Affleurement » est une œuvre reconstituant un ensemble de feuilles de saule trouvé au sol, dessinées et liées pour former une plate forme de métal tel un belvédère, implanté au cœur d’un espace naturel sauvegardé et boisé à proximité d’une roselière naturelle, sur laquelle le visiteur peut se poser avec la sensation d’être libre au cœur de la vie de ce milieu, comme un insecte sur une feuille …

Adresse :
Les Fontenelles 16410 Sers

Contact :
Echelle 1.1 Affleurement de Christophe Gonnet
Téléphone : +33 5 45 95 16 84

LA MAISON MARIA CASARÈS

La Maison Maria Casarès, Centre culturel de rencontre et Maison des Illustres, est un lieu dédié à la création de spectacle et à l'écriture théâtrale pour honorer l'héritage de la commédienne qui a offer ce domaine à la commune d'Alloue pour remercie la France d'avoir été une terre d'asile quand elle a fui la dictature de Franco avec sa famille. Ce domaine remontant du XVème siècle est un véritable lieu de patrimoine vivant: site historique dans lequel les artistes sont toujours en création. Ancienne ferme agricole fortifiée au bord de la Charente, il est composé de cinq hectares de parc et de quatre corps de bâtiments: le Logis de la Vergne inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, une tour témoin de l'existence de fortifications, de communs réhabilités en studios pour les artistes accueillis en résidence et d'une ancienne grange transofrmée en salle de spectacle. Chaque été la Maison Maria Casarès organise une saison estivale en proposant des visites contées, des goûter-spectacles pour toute la famille, des apéro-spectacles, des dîner-spectacle. Pour plus d'informations voir notre site internet: www.mmcasares.fr Tarifs Visite contée 5€ Goûter-spectacle 5€ (goûter inclus) Apéro-spectacle 5€ (boisson incluse) Dîner-spectacle 25€ (dîner inclus) Domaine de la Vergne 16490 ALLOUE www.mmcasares.fr 05 45 31 81 22 resa@mmcasares.fr

Adresse :
La Vergne 16490 Alloue

Contact :
LA MAISON MARIA CASARÈS
Téléphone : +33 5 45 31 81 22
Email : contact@mmcasares.fr
Site web : http://www.mmcasares.fr/

Sélectionner une région :
Sélectionner un département :

Collèges à Roumazières-Loubert

Les collèges de Roumazières-Loubert ou proche.

Infrastructures et équipement de proximité à Roumazières-Loubert

        Les autres quartiers de Terres-de-Haute-Charente

          Villes les plus proches de Roumazières-Loubert ?

          Code Postal Commune Population Superficie (en km2) Densité (hab/km2) Distance (en km)
          16500 Manot 588 20.25 29 6.2 km
          16150 Chirac 753 34.52 22 6.3 km
          16270 Nieuil 920 23.80 39 6.5 km
          16450 Saint-Laurent-de-Céris 788 29.74 26 8.1 km
          16150 Exideuil 1,042 20.63 51 8.1 km
          16490 Ambernac 386 29.95 13 8.2 km
          16260 Suaux 420 11.96 35 8.3 km
          16450 Saint-Claud 1,109 26.65 42 8.4 km
          16450 Lussac 290 11.61 25 10.0 km
          16450 Grand-Madieu 158 8.40 19 10.5 km

          • Dans quel département se trouve Terres-de-Haute-Charente ?
          • A quelle ville correspond le code postal 16270 ?
          • Dans quel département se trouve Manot ?
          • A quelle ville correspond le code postal 16500 ?
          • Dans quel département se trouve Chirac ?
          • A quelle ville correspond le code postal 16150 ?
          • Dans quel département se trouve Nieuil ?
          • A quelle ville correspond le code postal 16270 ?
          • Dans quel département se trouve Saint-Laurent-de-Céris ?
          • A quelle ville correspond le code postal 16450 ?
          Trouvez toutes ces réponses en visitant les liens dans le tableau ci-dessus.

          Carte satellite de Roumazières-Loubert

          Cliquer pour afficher la carte sattelite de Roumazières-Loubert

          500
          Laisser un commentaire ...